Texte de base : Juges 3 : 12-31


L’adversité dans la vie de tout être humain croyant ou pas est liée à un déficit de relation avec son créateur. Ce déficit va de l’ignorance à la rébellion en passant par l’indifférence et la négligence. Dans tous les cas, les crises dans leur intensité et durée sont liées à combien et/ou comment nous établissons une relation entre nos difficultés et la connaissance personnelle de Dieu. Notre force spirituelle se mesure alors par notre capacité à recourir à Dieu pour la délivrance, la révélation et l’orientation.

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Commentaires & Réponses


Chargement...
Lire les articles précédents :
Texte de base : Juges 3 : 1-11

Il y a toujours un libérateur au milieu des enfants de Dieu. L’onction de Dieu sur lui est pour sauver,...

Texte de base : Jean 6: 1 – 21

Ne pas connaitre le maître que nous servons nous fait marcher à contre-courant de Ses idées. La bonne manière d’être...

Fermer