Mlle N.


Après huit années de concubinage, mon époux ne faisait pas cas d’officialiser notre union à la mairie et à l’église c.à.d. devant Dieu. A la suite de ma participation aux cellules de 2012 et à l’école de mariage 1 (Ecomar1 édition 2012). Monsieur, ayant constaté les transformations que le Seigneur avait opérées dans ma vie m’a parlé en ces termes : « c’est ce que j’attendais de toi depuis longtemps pour célébrer notre mariage ». Je rends gloire à Jésus.

Commentaires & Réponses


Chargement...