Mme A.


Après cette année de mariage, je n’arrivais pas à avoir d’’enfant. Mes grossesses n’arrivaient pas à terme. Après l’enseignement sur le « quitter », le Saint-Esprit m’a éclairé. J’ai compris que je ne pratiquais pas le quitté dans ma vie conjugale et que c’était la source de mon problème.

Par la mise en pratique du quitté, ma dernière grossesse a tenu et j’ai eu une belle petite fillette. Quand j’ai annoncé la nouvelle à mes parents, ils n’ont pas cru. Pour eux, c’est un mensonge et que je ne pouvais jamais avoir d’enfants.

Je bénis le Seigneur de m’avoir éclairé en apportant la joie dans ma vie conjugale.

Commentaires & Réponses


Chargement...